De l’émotion picturale à la Légende

Intervention pédagogique

À destination des collégiens et lycéen

De l’émotion picturale à la Légende :

Cette intervention propose aux élèves d’élaborer leur propre légende à partir de l’observation d’une œuvre picturale ainsi que des émotions qu’elle suscite.

L’écriture de La Légende de Saint Julien l’Hospitalier provient d’un choc esthétique, la découverte d’un vitrail dans la cathédrale de Rouen que Flaubert découvre alors qu’il était adolescent.

Il gardera cette émotion intacte toute sa vie et écrira ce récit juste avant sa mort.

Nous proposons aux élèves, une expérience similaire à celle qu’a pu faire Flaubert à leur âge, c’est-à-dire partir également d’une œuvre picturale afin d’élaborer ensemble leur propre légende.

Déroulé synthétique de l’intervention :

  • Temps d’observation libre et individuel de l’œuvre (en s’inspirant de la même méthode qu’a pu utiliser Flaubert pour écrire ce conte à savoir, association libre, d’images, d’évocations comme un rêve éveillé)
  • Temps de mise en commun par petit groupe dont la finalité sera de dégager les axes autour desquels l’écriture d’une légende pourra s’articuler.
  • Les groupes seront redistribués en fonction des affinités de chacun par rapport aux axes d’écritures choisis.
  • Ces axes seront maintenant le support à l’élaboration d’un récit qui à l’instar des contes, sera construit oralement. Des médiations écrites sous forme de notes pourront être mobilisées pour faciliter ce travail.
  • Les différents groupes se succèdent pour présenter leur légende en fin d’atelier. La prise en charge du récit sera assumée par tous les membres du groupe.
  • Selon le temps accordé à cet atelier, un travail d’interprétation théâtrale pourra être développé ainsi qu’une réflexion autour des choix possibles de mise en scène.